Tout sur chirurgie esthétique

Peut-être vous souvenez-vous des photos de Charlène de Monaco lors de ses premières apparitions aux côtés du Prince Albert ? Eh bien, force est de constater que ses lèvres étaient beaucoup plus minces, infiniment plus fines qu'aujourd'hui. Une chose est désormais certaine: certaines reines et princesses n'ont plus d'objections contre le botox. Que vous soyez pour, que vous soyez contre, en tout cas, le tabou est brisé. Enquête sur les métamorphoses à la cour.

On connait le goût de la Corée du Sud, de la Grèce, de l'Italie ou encore des Etats-Unis pour la chirurgie esthétique. Malgré la situation de conflit que connait ce territoire, il semblerait que cette pratique soit également en plein boom à Gaza. Explication.

L'actrice américaine est apparue très différente à New York hier. Aurait-elle elle aussi répondu au sirènes de la chirurgie esthétique? Ou a-t-elle juste changé de look?

La tendance du selfie, cet autoportrait capturé à bout de bras qui se propage sur les réseaux sociaux, a entraîné aux Etats-Unis une augmentation du nombre de consultations chez des chirurgiens plastiques de patients mécontents de leur apparence sur leurs photos et clichés diffusés sur internet, selon une étude.

Selon une étude réalisée par ABC News et publiée par le Daily Mail, le botox gagne en popularité auprès des jeunes Américaines. De plus en plus de jeunes femmes de moins de trente ans subissent des injections au botox préventives.

Loin de la tyrannie du corps parfait et de l'uniformisation ambiante, émerge une approche d'une beauté singulière et puissante.

En Europe, pour plus d'une femme sur dix, la médecine esthétique n'est plus un tabou. Pour toutes celles qui hésitent encore à sauter le pas, un nombre croissant de soins s'inspirent des protocoles médicaux. Et tentent de rivaliser avec les résultats promis par les interventions.

Valeriya Lukyanova et Justin Jedlica ne forment pas un couple mais consacrent, chacun de leur côté, une grande partie de leur existence à ressembler au couple le plus célèbre formé par des poupées en plastique, à savoir Ken et Barbie bien sûr.

Une polémique de plus est née jeudi, aux Pays-Bas, à la suite de la publication sur le site d'achats groupés Groupon.nl d'une offre proposant une correction des lèvres (de la vulve) pour 999 euros, soit une réduction de 50%.