Tout sur confinement

Une relation de couple en période de confinement ne reproduit pas toujours celles idéalisées des comédies romantiques populaires. Mais elle peut devenir une aventure du quotidien remplie d'activités à deux amusantes, de soirées romantiques et de choses folles à faire. Voici 10 idées pour vous aider à entretenir la flamme, voire à consolider votre relation.

Personnages sur le front, masqués, confinés... De Grey's Anatomy à This Is Us en passant par Plan Coeur ou le film Connectés, le Covid-19 et ses conséquences sur la vie quotidienne s'installent dans les fictions, en particulier les séries américaines, très réactives.

L'UCLouvain et l'Université d'Anvers ont étudié la manière dont la crise sanitaire et ses conséquences pèsent sur le moral des Belges. Les sentiments dépressifs sont constants et concernent près de la moitié des sondés, selon les résultats rapportés dans Le Soir lundi.

Les musées et les concerts virtuels, c'est mieux que rien. Mais dehors, la vraie vie continue, et de nombreux artistes investissent le lieu d'expression le plus galvanisant du moment : le balcon et ses beaux échos urbains. Applaudissements, s'il vous plaît.

Le confinement a pour effet de mettre les couples à rude épreuve. Et si pour certains, cette période aura eu raison de leur couple, en témoigne la hausse des demandes de divorce un peu partout dans le monde, d'autres couples vivent une expérience tout à fait différente. Imaginez être confinés avec votre ex. Une idée des plus farfelues ? À défaut ou par choix, c'est pourtant le quotidien de certaines stars, mais aussi de certains compatriotes.

La solitude ronge une part croissante de notre société. Avec le confinement, elle plombe encore davantage les personnes isolées. Quels dommages collatéraux attendre de la pandémie, sur notre bien-être à moyen terme et sur notre santé mentale en général? Entretien avec la psy Maude Vanderveken, suivi de témoignages.

A Paris, les règles du confinement sont claires : les habitants ont le droit de se promener 1 fois par jour, pendant 1 heure et dans un rayon de 1 kilomètre autour de leur domicile. Frustrant ? Oui, mais c'est aussi l'occasion de regarder notre monde sous un autre angle.

Les mains vertes ou aux fourneaux, le Belge se découvre de nouveaux talents en période de confinement. Du jardin à la marmite, le temps libéré par la diminution de la charge de travail a déplacé l'attention des consommateurs belges vers un mode de vie plus sain, relève mercredi une enquête de l'institut d'études de marché et d'audit marketing GfK.

La situation d'isolement social sur une période aussi longue, mais aussi le prochain déconfinement, sont inédits et soulèvent de nombreuses interrogations sur les conséquences psychologiques. Alors que l'incertitude semble régner, nous avons interrogé Alexandre Heeren, Professeur de Psychologie à l'UCLouvain et chercheur qualifié au FNRS sur notre vulnérabilité, la capacité de l'homme à s'adapter, et surtout sur les conditions pour le faire au mieux.

Avec les mesures de confinement liées au coronavirus, les villes touristiques, capitales et métropoles se sont vidées de toute présence humaine, ou presque. Et, comme le dit l'adage, " à quelque chose malheur est bon ": la nature semble reprendre ses droits un peu partout. Petit tour d'horizon des bonnes nouvelles en matière d'environnement et de biodiversité.

Notre vie sociale déchante, mais le printemps chante. En attendant que les violons s'accordent, on pimente notre quotidien comme on peut... et comme on veut.

En Belgique, mais aussi dans de nombreux pays, des millions de familles se retrouvent 24h sur 24h en tête à tête, privées d'activités et d'interactions réelles avec l'extérieur. Un huis clos que l'on devine aisément perturbant et lourd de conséquences, négatives et positives. Pour nous éclairer sur cette situation sans précédent et de grande ampleur, on a voulu faire le point avec un spécialiste des problématiques familiales.