Tout sur covid

Tous les experts en conviennent désormais: le port d'un masque buccal est indispensable pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus. Il n'est pas une option mais une véritable nécessité. Malheureusement, il aurait chez certaines personnes un effet secondaire, baptisé le "maskne", l'acné provoquée par un masque buccal. Véritable acné ou simple irritation? Qu'en est-il exactement? Et comment y remédier?

C'est un fait: le coronavirus a bouleversé notre quotidien, de citoyen, de consommateur, d'être humain. Le design, en ce qu'il apporte des solutions à des besoins, est donc central dans la définition de ce que l'on a pris l'habitude d'appeler "le monde d'après". Mais comment concrètement? Pour y voir plus clair, on a interrogé Pierre Échard, Professeur en Design d'Innovation Sociale à l'ESA Saint Luc à Bruxelles et expert en économie circulaire et innovation sociale. Un interlocuteur idéal pour évoquer le rôle du design dans ce monde nouveau, fourmillant de nouvelles exigences et attentes.

Alors que la crise du COVID-19 bat son plein et que des mesures de fermetures d'écoles pour éviter la propagation du virus sont prises à l'échelle mondiale, on estime aujourd'hui que 90% des élèves à travers le monde - soit 1,54 milliard d'enfants et de jeunes, dont 743 millions de filles - ont vu leur scolarité impactée par ces mesures. Romeo Matsas, Senior Policy Adviser chez Plan International Belgique, tire la sonnette d'alarme : l'impact sur l'éducation et la scolarité des filles risque d'être sans précédent.