Tout sur Damas

Bien que meurtrie par la guerre, la Syrie se vend comme destination touristique, cette semaine au salon international du tourisme à Madrid, où le pays fait la publicité d'Alep - dévastée - de Damas ou de la côte.

Dans l'atelier des Frères Daoud, une vingtaine d'ouvriers mettent au four de grands plateaux de barazek, ces petits biscuits saupoudrés d'éclats de pistache et de graines de sésame: à Damas, le métier de pâtissier reprend des couleurs après des années de disette.

Dans une pièce humide où des sacs en plastique remplis de paille pendent au plafond, Abou Nabil inspecte minutieusement les champignons d'un blanc nacré qu'il cultive pour nourrir les habitants de la ville syrienne assiégée de Douma.

Il y a encore un an, Ahmad dansait dans les ruines de Palmyre et de Damas, au péril de sa vie. Celui que l'on surnomme "le Billy Elliot syrien" poursuit désormais son apprentissage aux Pays-Bas et s'apprête à vivre un rêve en dansant jeudi soir devant la tour Eiffel à Paris.