Tout sur David Fincher

Je l'avoue, lorsque je quitte la rédaction pour quelques jours, je prends un malin plaisir à activer mon "gestionnaire d'absence de bureau".