Tout sur défilé

Le Musée Mode et Dentelle de Bruxelles invite La Cambre mode(s) à s'exposer dans ses murs. Un seul mot d'ordre : la contestation. Une réponse, en forme de pirouette, sur cintre connoté : un supermarché de vêtements issus du Show18. Laugh Out Loud.

A la Fashion Week de Milan, Miuccia Prada convoque plumes et manteaux épais, soie et maille robuste. Elle réunit ces contraires avec brio et couleurs, en guise de réflexion sur la séduction.

Après seize ans d'absence, le créateur turco-britannique Hussein Chalayan a fait son grand retour samedi sur les podiums londoniens en envoûtant la Fashion Week avec des créations inspirées de la culture folk grecque au milieu d'une explosion de paillettes.

Elle en est la preuve, on peut grandir à Kooigem et devenir top model à New York. Si la mannequin belge cumule les défilés, les campagnes et les couvertures de magazines prestigieux, c'est parce qu'elle a quelque chose que les autres n'ont pas.

Et si monsieur Azzedine Alaïa était le dernier des Mohicans ? Toujours, il suit sa voix intérieure, son chemin et ne montre sa collection que lorsqu'il est fin prêt, sans jamais tenir compte du calendrier officiel, des règles et des diktats, des stratégies, des " il faut " et des " tu devrais ", plus de deux semaines après la fin des Fashion Weeks.

Pourquoi le sourire est-il absent des podiums? Ils ont beau porter les vêtements les plus somptueux et créatifs du monde, les mannequins qui défilent lors des Fashion Weeks, à quelques exceptions près, ont le visage résolument fermé voire franchement sombre.

Tout change et rien ne change. La mode cherche son équilibre entre confidentialité pur luxe et buzz médiatique. Le moyen d'y arriver ? Des shows savamment pensés avec front row, intimité, mélange des genres et cadrages parfaits pour écrans 3 pouces.

Des mannequins aux airs d'adolescents rebelles en sweat Reebok, escarpins Manolo Blahnik ou tabliers géants Carhartt: bienvenue au défilé Vetements, marque devenue en deux ans la sensation des Fashion Weeks, qui a bousculé les codes dimanche au premier jour des défilés haute couture à Paris.

Vendredi et samedi passés avait lieu aux Halles de Schaerbeek, le désormais traditionnel défilé de la section Mode de La Cambre. Coup de projecteur sur les lauréats des 10 différents prix qui ont distingué les talents de cette section, à l'avenir placé sous les meilleurs auspices créatifs.

Suite aux attentats de ces derniers mois, à Paris et à Bruxelles, Pierre Debusschere, photographe, et Pierre Daras, enseignant à l'école de la capitale, ont fait appel à Walter Van Beirendonck, directeur de la section stylisme de l'Académie, pour annoncer l'événement annuel phare du département mode de La Cambre.

En plein questionnement sur le calendrier de ses défilés, les maisons de mode ont dévoilé leurs nouvelles collections. Focus sur les temps forts, looks et influences qui s'annoncent déjà comme des indispensables de l'automne-hiver 16-17.

La maison de la rue Cambon a laissé la démesure aux autres pour inventer un salon éphémère, très couture, où tout le monde est assis au premier rang. Histoire de goûter mieux encore le savoir-faire et l'inventivité de Karl Lagerfeld et consorts.

Quels sont les indispensables et autres gimmicks fashion de l'hiver 16-17 ? A en croire Gucci, le ringard a toujours la cote, mais s'appréciera en toute subtilité. Tour d'horizon, en images.

Après New York et Londres, les projecteurs s'allument mercredi sur les podiums de Milan avec un programme de mode féminine particulièrement intense, la capitale lombarde suscitant un nouvel intérêt après des années de léthargie.