Tout sur désordre

Depuis quelques années, le dépouillement du minimalisme inonde de son vide les réseaux sociaux. L'injonction à se débarrasser du superflu semble être devenue parole d'Évangile. En déco, le "less is more" n'est plus contesté. Pourtant, nombreux sont ceux qui - avec toute la bonne volonté du monde - ne parviennent pas à s'y plier. Et voilà qu'en plein reconfinement généralisé, apparaît sur les réseaux sociaux, une tendance qui bat en brèche ce minimalisme et fait l'apologie des intérieurs encombrés, synonymes de vie et de bouillonnement.

Et si être bordélique était la nouvelle manière d'atteindre le bonheur et d'être définitivement cool. C'est le credo de ce livre qui tombe à pic quand les sirènes de l'annuel et redondant Grand ménage de printemps - auquel vous auriez déjà dû vous adonner si la procrastination ne vous seyait si bien - retentissent pour couvrir le chant matinal des oiseaux.

Il arrive que le bazar accumulé nous paraisse insurmontable au point qu'on a l'impression que ranger nous prendra des années. Heureusement, le site Apartment Therapy a rassemblé cinq conseils pour remporter la lutte contre le chaos.