Tout sur Diables Rouges

Envie de soutenir votre équipe de foot favorite, sans perdre pour autant de votre aura fashion? Remisez votre tee-shirt en mauvais polyester pour opter pour l'un de ces deux looks, à l'allure ultra tendance.

C'est l'argument marketing du moment et les fans des Diables Rouges ne manqueront pas d'y succomber. Nos indispensables pour ne pas rester sur la touche.

Depuis le début de l'Euro, match après match, l'humoriste belge Cécile Djunga, gaga des Diables, nous livre ses impressions sur les joueurs, les fans, les matchs. Aujourd'hui, elle prodigue ses conseils à Eden, Kevin, Romelu et consort pour décrocher la victoire face au Pays de Galles. Pourvu que ce soit payant...

Le médian belge l'avait dit, il l'a fait et même si les Diables Rouges n'ont pas remporté le Mondial : Marouane Fellaini a quand même changé de coiffure, bye bye la tignasse afro!

Ce n'est pas parce que c'est la liesse, parce que les Diables jouent et que le foot est partout que l'on doit céder aux sirènes du mauvais goût. Mieux vaut peu et mieux que trop et pas beau, n'est-ce pas? Dans cet esprit, nous avons fait le tri dans tout ce que les marques proposent pour l'occasion - et c'est pléthorique - pour porter fièrement les couleurs des Diables ou simplement vous mettre dans l'ambiance brésilienne.

Daniel Van Buyten, Thomas Vermaelen et Nacer Chadli torse nu, Christian Benteke qui porte Kevin De Bruyne sur son dos, Axel Witsel doté d'ailes d'ange: le célèbre photographe Stephan Vanfleteren a photographié les 26 joueurs de l'équipe de football nationale pour l'exposition Les Diables / De Duivels qui se tient au Botanique jusqu'au 17 juin. MMXIV, l'ouvrage bilingue qui accompagne l'exposition et qui est publié aux éditions Hannibal, est disponible au prix de 55 euros.

En 2000, Wim Casteleyn a été engagé comme chef cuisinier des Diables Rouges. Comme nous tous, le chef attend impatiemment la Coupe du monde au Brésil "où il essaiera de gâter les garçons en leur offrant de bons repas. Je veux marquer des points". En attendant, Wim s'occupe de son commerce de traiteur, accompagne les jeunes de l'école hôtelière d'Ostende et travaille à des projets d'alimentation saine telle que la cuisine de pamplemousse. Weekend.be s'est entretenu avec le cuisinier polyvalent.