Tout sur Dior

La fashion sphère au temps du Covid-19 ? Un concert d'Angèle griffé Chanel, un cours de dessin avec Marc Jacobs et un tiramisu façon Giorgio Armani. De tout, sauf des vêtements !

Maintenant que nous voilà masqués, toute l'attention se porte sur le regard, à qui il reviendra de laisser passer nos émotions. Peter Philips, directeur de la création du maquillage Dior, nous dévoile ses secrets pour en mettre plein la vue.

En mousse, en eau, en gel ou en crème, les autobronzants viennent au secours de nos teints confinés. Le moyen le plus sûr de prendre des couleurs sans abuser du soleil.

Au jardin, même pour quelques minutes seulement, on sort le grand jeu avec robes longues, cristaux et fleurs, raccord avec le décor environnant.

Une élégance empreinte de nostalgie sera à la mode l'hiver prochain, pimentée pour les plus audacieuses avec des pièces en latex et cuissardes: voici quelques tendances à retenir de la Paris Fashion week qui se termine mardi

Kim Jones, à la tête de Dior Men Une Air Jordan griffée et des collaborations artistiques à foison : sous sa direction, la maison de luxe tourne à plein régime. " Je ne regarde jamais en arrière. Je veux toujours aller de l'avant ", confie-t-il.

Le créateur de mode belge Raf Simons rejoindra Prada en avril, a confirmé dimanche la maison italienne en clôture de la fashion week de Milan. Il assurera la co-direction créative de l'enseigne avec Miuccia Prada.

Du catwalk à la rue : les motifs, coupes et couleurs de la saison se fraient un chemin vers notre quotidien.

Une silhouette à la charnière des années 70 et 80, dans un tailoring qui fait la part belle aux teintes rouille, brique et menthe. L'élégance sinon rien.

Chaque été, Arles devient l'épicentre de la photographie mondiale. En parallèle de ce rendez-vous exceptionnel, Christian Dior Parfums organise un concours dédié aux jeunes talents venus du monde entier. Avec à la clé 10.000 euros de prix.

S'il est un peu tôt pour confirmer la mort clinique du streetwear, l'homme se remet bel et bien sur son 31. Le costume n'est plus un uniforme de travail mais une parure de dandy qu'une touche de glam n'effrayera pas. Pour garantir leur survie, les shows se muent en performance dans des décors de plus en plus extravagants.

L'esprit couture n'est désormais plus réservé aux grandes occasions. Même pour les tâches ordinaires, on se met sur son trente-et-un. Pour se faire plaisir au quotidien.