Tout sur Dolce & Gabbana

Un coup d'oeil dans le rétro pour faire le plein de présents inspirés du passé. Ou quand les seventies et les deux décennies qui suivent s'invitent au pied du sapin.

Quand on parle parfums, nul besoin de hausser le ton pour gagner en charisme et puissance. Car la sérénité mène à l'intensité.

Oser le mélange des genres, le mix d'imprimés et les pièces cosy. Pour prendre de l'altitude et changer d'air.

Un gentleman qui fait siens les codes de la bienséance. Mais s'il s'approprie cravate, costume et autres chemises amidonnées, c'est pour mieux les bousculer et leur donner une touche de modernité.

A la Fashion Week de Milan, les tendances de mode se dessinent au gré des défilés et des présentations des collections. Focus sur les premiers hits annoncés de l'hiver prochain, entre esprit biker ou british, pantalons fuseaux et pannes de velours.

La maison de mode italienne Dolce et Gabbana a dévoilé sur le portail arabe de Style.com sa toute première collection de voiles et de tuniques traditionnelles destinées à des clientes musulmanes fortunées du Moyen-Orient.

Fidèle à ses racines transalpines, Dolce & Gabbana a livré un défilé joyeux et coloré, ponctué par les nombreux selfies que prenait une armée de top models sur le catwalk, et parsemé de tendances fortes de l'été 2016. Résumé, en images.

Le magazine Business of Fashion a établi le top 10 des meilleures campagnes publicitaires de mode pour la saison printemps/été 2015. Avec une tendance forte: cette saison, les femmes d'expérience, anonymes comme chez Dolce & Gabbana, ou célèbres - Joan Didion, Joni Mitchell, Madonna, Julia Roberts ou encore Naomi Campbell - volent la vedette aux visages juvéniles d'ordinaire préférés dans la pub. "Transgression" assurant par là même un impact certain dans les réseaux sociaux.

La cour de Cassation italienne a mis fin vendredi aux poursuites contre les stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana, condamnés en appel en avril à 18 mois de prison pour fraude fiscale, ont annoncé les médias italiens.

Contrairement aux apparences, en mettant en scène des toréadors, Domenico Dolce et Stefano Gabbana n'ont pas tourné le dos à leur île natale pour lui préférer l'Espagne.

Les stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana, poursuivis pour fraude fiscale estimée à quelque 200 millions d'euros, ont été condamnés mercredi par la cour d'appel de Milan à 18 mois de prison, ont annoncé les médias italiens.