Tout sur Eastpak

C'est sans doute l'hiver qui veut cela, mais l'homme, cette saison, n'hésite pas à en remettre une couche. Masqué, cagoulé, emmitouflé de la tête aux pieds, il se harnache comme s'il devait vivre en milieu hostile. Quand il n'impose pas les codes d'un nouveau western, il s'enveloppe dans le cocon d'un velours protecteur au quotidien.

A l'écart des codes établis, retrouver ce qui se fait de mieux en matière de mode belge. Un parti pris résolument nineties, où tartan, cuir et denim tirent leur épingle du jeu.

Pour la cinquième année consécutive, Eastpak a invité certains des plus grands designers à revisiter son célèbre backpack. Les douze artistes ont reçu carte blanche pour imaginer un sac à dos qui soit tantôt portable, tantôt oeuvre d'art.

Pour la troisième fois, la marque de sacs américaine Eastpak a rassemblé une série de designers et artistes pour customiser le célèbre sac. Cette année aussi, les sacs sont vendus au profit de Designers Against Aids. Parmi les noms sélectionnés, on trouve plusieurs Belges: le créateur jean-Paul Lespagnard, le photographe Athos Burez et les designers de De invasie. Traditionnellement, les bénéfices de la vente sont versés à Designers Against Aids, une organisation qui veut renforcer la prise de conscience autour du sida en travaillant avec des marques célèbres, des groupes et des célébrités. Les sacs "Eastpak Artist Studio" sont vendus à partir du 2 décembre sur le site web d'Eastpak. Il s'agit donc d'être rapide! (AB)