Tout sur Fendi

Le rideau est tombé dimanche sur la Fashion Week de Milan avec le défilé très attendu de Valentino, qui avait exceptionnellement choisi la capitale lombarde plutôt que Paris pour la présentation de sa nouvelle collection Printemps-Eté Hommes et Femmes 2021.

Simple et instinctif, le maquillage " soft glam " a pris le contrôle des backstages. Tout est désormais question de mesure. Les looks glorifient les peaux saines, à peine embellies par quelques artifices. Côté lèvres et regard, on s'adapte à l'inévitable port du masque.

Un vent de tendresse souffle sur la mode homme. Dans leurs tenues élégantes et rétro, les messieurs assument plus que jamais leur côté fleur bleue.

Qualité et savoir-faire, élégance sartoriale sophistiquée. Voici cinq idées fortes sur les tendances de l'automne-hiver 2020 qui ont émergé de la Fashion Week de Milan, perturbée à la fin par l'épidémie du nouveau coronavirus.

Une silhouette à la charnière des années 70 et 80, dans un tailoring qui fait la part belle aux teintes rouille, brique et menthe. L'élégance sinon rien.

Quand tulle, dentelle et soie viennent sublimer, en toute légèreté, les gestes d'une gracieuse étoile. La Britannique Nancy Osbaldeston se prête avec élégance au jeu du shooting. Elle est actuellement sur scène pour célébrer les 50 ans de la compagnie mythique du nord du pays, le Ballet Vlaanderen (*).

Couleur automnale par excellence, le marron et toutes ses déclinaisons inspirent les directeurs artistiques - d'Hermès à Jasper Conran en passant par Fendi - qui l'érigent, cette rentrée, en total look. Structure impeccable, jeu de lignes et cuir de qualité du côté de la vénérable maison française; ton sur ton et tissus fluides pour le créateur britannique. Une jolie rêverie monochrome dédiée à la plus poétique des saisons.

En long manteau, tailleur impeccable et chemisier de soie, la bourgeoise 2.0 quitte les quartiers huppés pour investir la ville. So chic.

Il avait dit dans un jet puissant d'aphorismes qu'il avait le talent de débiter avec son accent soigné " Un enterrement ? Plutôt mourir ". Quatre mois après la disparition de Karl Lagerfeld, ce jeudi 20 juin 2019, les maisons Chanel, Fendi et Karl Lagerfeld lui ont rendu hommage au Grand Palais à Paris, réunissant autour de son esprit les artistes qu'il aimait et 2500 invités pour une cérémonie pleine de grâces. Weekend y était.

La mode, c'est aussi un fameux lot de néologismes, de noms propres, de termes techniques, de mots-valises et d'anglicismes - n'en déplaise aux puristes de la langue française. Pour décortiquer son vocabulaire spécifique, ses tendances, ses tics et ses tocs, place au petit abécédaire de ce printemps-été.

Le workwear gagne du terrain. Combinaisons, plastique, couleurs vives et semelles épaisses : le combo gagnant pour ne pas faire fausse route durant l'été.

Rouge passion, jaune soleil, vert émeraude... Les accessoires en voient de toutes les couleurs. Elle n'est pas fun la vie ?

La maison Chloé a salué le "génie" de Karl Lagerfeld, mort la semaine dernière à 85 ans et qui avait été le créateur de la marque de 1963 à 1984, en distribuant des photos rétro annotées de sentences du couturier, lors d'un défilé jeudi à Paris.

Comment va-t-on s'habiller l'hiver prochain? Les défilés milanais, qui se sont achevés lundi, ont défini des tendances très "couture": les effets de style ont laissé place à un retour à la coupe, à l'artisanat, à une élégance hors du temps.

C'est la saison de toutes les tentations, en mode comme en beauté. On en profite pour rejouer les aventurières, sans se lasser des sourires rouge profond. Mais aussi pour faire souffler un vent de nouveauté sur ses envies: robes-filets, imprimés hallucinogènes, regard arc-en-ciel ou teint nude nouvelle génération... On aimera un peu, beaucoup, passionnément.