Tout sur fourrure

L'actrice française Brigitte Bardot, très engagée dans la cause animale, a écrit mardi une lettre à Choupette, la chatte du couturier Karl Lagerfeld, pour lui demander de "ronronner à l'oreille" de son maître afin qu'il cesse d'utiliser de la fourrure dans ses collections.

La campagne de l'association Peta, "Plutôt à poil qu'en fourrure", a beau avoir contribué à rendre la fourrure politiquement incorrecte dans les années 1990, force est de constater qu'aujourd'hui les peaux animales ont encore et toujours la côte sur les podiums des grandes capitales de la mode, mais aussi dans les rues commerçantes et populaires.

Dans un courrier adressé mardi au président de la Fédération française de la couture, Fourrure Torture invite ce dernier, Didier Grumbach, "à bannir la fourrure pour les prochaines semaines de la mode à Paris" sur l'exemple de la Fashion Week d'Oslo "qui a interdit cette année la fourrure, une première mondiale".

L'association de défense des animaux GAIA a lancé mardi une nouvelle campagne "contre la souffrance qu'endurent les animaux à fourrure". Elle rappelle qu'il existe 19 élevages de visons en Belgique, tous situés en Flandre, et que 150.000 de ces petits mammifères sont élevés et abattus chaque année dans notre pays "au terme de sept mois d'une vie de misère".

C'est ce lundi qu'a eu lieu le premier jour de la Fashion Week à Oslo. Comme nous vous l'avions annoncé précédemment, le directeur de l'évènement, Paul Vasbotten, a décrété que la fourrure serait bannie cette année.