Tout sur François Labet

Les vins de Bourgogne ont perdu environ la moitié de leur récolte cette année en France en raison du gel printanier, ce qui va freiner les performances de l'appellation à l'exportation, a estimé mardi l'interprofession.

Pluie, gel, grêle, maladies... Dans les vignes de Bourgogne, dans le centre-est de la France, les vendanges confirment les pires craintes: cette année, tout s'est acharné à engendrer des pertes catastrophiques allant jusqu'à 95% dans certains domaines.

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon les professionnels français qui se sont félicités jeudi de la bonne résistance de leurs vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire.