Tout sur frites

L'été 2020 nous en a fourni la preuve, s'il en fallait : le tourisme de proximité est un tourisme d'avenir, et offre bien des surprises, tout en étant allégé des contraintes d'organisation (transport, hôtel, etc). Alors, si l'envie de changer d'air vous saisit, pour la journée ou le week-end, le territoire encore méconnu du Santerre et de la Haute Somme - à moins de 2h30 de Bruxelles en voiture - offre une bonne dose d'exotisme teintée d'histoire mais aussi de nature. De quoi recharger ses batteries et nourrir sa curiosité.

Avec son goût populaire pour les emprunts et les assimilations, la cuisine bruxelloise excite certes l'imaginaire gourmand des amateurs... mais elle réveille également les appétits lucratifs de restaurateurs peu scrupuleux. Pour ne plus patauger dans le stoemp, on vous livre ce petit mode d'emploi façon "où manger quoi". Garanti 100% insider.

L'homme à la houppe de chou, Mannekenzen ou encore Carburant National, représenté par une pompe-cornet de frites... Ces 90 poèmes visuels rassemblés dans un récent ouvrage et aux cimaises de Home Frit'Home, le musée dédié à la croustillante allumette de pomme de terre, démontre tout le surréalisme qui traverse le travail du peintre digital Lucas Racasse.

Amateurs de voyages culinaires voici ce qu'il vous manquait sur le sol belge: embarquez direction le Québec avec La Poutine à Ti-Bi, nouveau restaurant entièrement dédié à la poutine, ce plat traditionnel régressif comme il faut, made in Canada.