Tout sur Givenchy

L'industrie de la mode, si polluante, vit sa révolution écolo. Ses acteurs savent qu'ils ne peuvent plus faire l'impasse sur un discours en phase avec les enjeux climatiques et sociétaux, et chacun y va se son engagement green. La preuve par les défilés et les tendances du printemps-été 20.

Des cuirs luxueux et des métaux travaillés qui caressent délicatement l'épiderme. Au plus près de soi, des ceintures, des sacs ou des bijoux aux finitions précieuses, hautement désirables.

Après la beauté et la lingerie, les vêtements. Récemment, Rihanna lançait sa propre marque de mode, en collaboration avec LVMH. En s'associant à la superstar, le groupe de luxe rompt avec les codes. Et entend clairement séduire les jeunes générations.

Givenchy, Coach et Versace ont dû présenter des excuses pour avoir mis en vente des t-shirts accusés d'affront à la souveraineté de la Chine en laissant supposer que Taïwan et Hong Kong ne feraient pas partie de l'empire du Milieu.

Du 11 au 14 juin, Florence a vécu au rythme des défilés à l'occasion de la 96e édition du Pitti Uomo, le salon de référence de la mode masculine. Tour d'horizon des quatre shows les plus mémorables et avant-goût du printemps-été 2020.

La mode, c'est aussi un fameux lot de néologismes, de noms propres, de termes techniques, de mots-valises et d'anglicismes - n'en déplaise aux puristes de la langue française. Pour décortiquer son vocabulaire spécifique, ses tendances, ses tics et ses tocs, place au petit abécédaire de ce printemps-été.

Qu'elles soient marines, fruitées ou hespéridées, les notes aériennes sont les stars de l'été. Ces éditions saisonnières qui s'invitent chaque année dans nos vanity-cases nous plaisent un temps... et puis s'en vont.

Un regard franc et un style sans concessions. Des coupes nettes, des bijoux travaillés et du blanc, tantôt cassé, tantôt grisé. Le ton, minimaliste, est donné.

Cheveux au vent, bottée et sans fards, elle jongle avec les imprimés printaniers et les nuances de vert. Le style sans fioriture, c'est dans sa nature.

C'est la saison de toutes les tentations, en mode comme en beauté. On en profite pour rejouer les aventurières, sans se lasser des sourires rouge profond. Mais aussi pour faire souffler un vent de nouveauté sur ses envies: robes-filets, imprimés hallucinogènes, regard arc-en-ciel ou teint nude nouvelle génération... On aimera un peu, beaucoup, passionnément.

Au rayon maquillage, les lignes "men friendly" se multiplient. Tutos professionnels à l'appui. Des produits qui visent surtout à embellir le visage, toujours le plus discrètement possible.

Si la mode est un éternel recommencement, elle n'est pas la seule. La beauté, entre autres, obéit également à ce paradigme. Mais encore faut-il choisir judicieusement son moment pour revenir sur le devant de la scène.