Tout sur glace

Cette semaine, l'Afsca a rappelé en masse les glaces de supermarchés, issues de l'industrie, pour des raisons de sécurité alimentaire. N'est-ce pas le moment tout trouvé pour se mettre à les faire soi-même. Pour maîtriser ce que l'on consomme, conserver les saveurs de l'été, lutter contre le gaspillage alimentaire, mais surtout explorer toute une palette de saveurs et d'associations de goûts.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) procède au rappel consommateurs groupé d'un nombre important de marques de glaces en raison d'une teneur trop élevée en résidus d'oxyde d'éthylène, annonce-t-elle lundi dans un communiqué. Sont concernés les glaces des marques Côte d'Or, Extrême, Daim, La Laitière, Pilpa, Toblerone, Milka, Nestlé et Smarties.

Une glace en circuit ultracourt... Quoi d'autre pour l'été? Si comme nous, vous êtes disposés à enfiler des kilomètres pour avoir les boules, voici deux plans imparables

C'est dans l'air du temps. Les entreprises alimentaires qui, à l'origine, ne produisaient pas de produits végétaux, se lancent dans la veganmania. Une question se pose: ces copies à base de plantes sont-elles aussi savoureuses que les versions originales ? Ou, pourquoi pas, meilleures ? Nous les avons mis à l'épreuve.

Plusieurs jours à déneiger et à découper à la tronçonneuse un immense cercle de glace de plus de 300 mètres de diamètre pour le faire tourner sur un lac gelé: en Finlande, une équipe tente ce week-end de battre le record du monde du plus grand "manège de glace".

Qui dit fêtes de fin d'année, dit repas riches et sophistiqués, fruits de mer, gibier et desserts glacés. Des mets raffinés, mais aussi potentiellement risqués. Préparation et conservation nécessitent alors de redoubler de vigilance. Voici les conseils de l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire pour éviter les désagréments d'une intoxication. Un menu en trois services.

Sucré ou salé, le pop-corn est un incontournable au moment de se rendre au cinéma. Mais les Japonais ont lancé récemment une nouvelle formule qui connaît de plus en plus de succès: le pop-corn glacé.

Depuis quelques années maintenant, l'industrie agroalimentaire est dans le viseur des chercheurs et consommateurs. Plus une semaine sans son étude, son scandale, ses révélations sur ce que contiennent "secrètement" les produits que nous ingérons ou sur leurs effets. Voici d'ailleurs quelques exemples en images qui vous feront sans doute changer vos habitudes de consommation.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a mené, cet été à travers toute la Belgique, une action "crèmes glacées" à l'égard des vendeurs ambulants. Il ressort de cette action qu'il n'existe "aucun risque de contracter une maladie en consommant les produits des glaciers contrôlés", indique l'organe mercredi dans un communiqué.

Pour ne pas priver de plaisirs gustatifs les intolérants au lactose ou les adeptes du véganisme par choix, les produits sans lait et crème se multiplient. Jusqu'à apparaître aujourd'hui au rayon glaces de nos supermarchés, comme en témoignent ces 2 nouvelles gammes. A découvrir sans attendre.