Tout sur Goias

L'histoire est si cocasse qu'elle pourrait s'apparenter à une blague de 1er avril, mais la sentence émise lundi par le tribunal de Goias (centre-ouest) est bien réelle. Deux jumeaux brésiliens habitués à se faire passer l'un pour l'autre devront chacun payer une pension alimentaire le test ADN n'étant pas concluant.