Tout sur Hermès

Dans un grand bâtiment de bois et de béton, derrière de grandes baies vitrées, près de 200 artisans récemment formés fabriquent des sacs Hermès, au sein d'une nouvelle manufacture inaugurée vendredi près de Bordeaux pour répondre à la forte demande mondiale pour les produits de luxe.

Après Hermès et son sac en fibres de champignons, c'est au tour de la marque Genny de miser sur les alternatives au cuir animal. La marque de luxe s'apprête à commercialiser sa première capsule de maroquinerie en cuir de pomme, témoignant de l'engagement croissant du secteur en faveur d'une mode plus durable.

C'est le premier masculin de la maison parisienne depuis l'iconique Terre d'Hermès lancé en 2006. Le premier "vrai" jus pour homme que signe Christine Nagel depuis son arrivée à la tête de la création olfactive il y a cinq ans. Avec ses notes vertes, un rien métallisées, ce parfum vif-argent inspiré par la mode et une nature partie à l'assaut des pavés s'impose déjà comme un sillage singulier. Interview d'un nez bien inspiré.

Adresse ou stratégie, casse-tête ou fous rires garantis, place au jeu qui rassemble petits et grands, pour un même ravissement.

Certaines pièces sont faites pour durer. Jamais démodées, toujours vénérées, pas question de s'en séparer.

Un coup d'oeil dans le rétro pour faire le plein de présents inspirés du passé. Ou quand les seventies et les deux décennies qui suivent s'invitent au pied du sapin.

Une jeune fille à la perle et un banquet gargantuesque, où bijoux, accessoires et art de la table s'entremêlent, dans un esprit que n'auraient pas renié les primitifs flamands.

C'est sans doute l'hiver qui veut cela, mais l'homme, cette saison, n'hésite pas à en remettre une couche. Masqué, cagoulé, emmitouflé de la tête aux pieds, il se harnache comme s'il devait vivre en milieu hostile. Quand il n'impose pas les codes d'un nouveau western, il s'enveloppe dans le cocon d'un velours protecteur au quotidien.

Longtemps synonyme de vestiaire sobre et de costumes, la mode masculine ne cesse de s'émanciper à force d'audace et de créativité dans les couleurs et les matières, comme l'a démontré jusqu'à dimanche la Fashion week homme parisienne.

La griffe de luxe présente, à Bruxelles, Silk Mix, un concept inspiré d'un magasin de disques, où tout se regarde, s'écoute, se découvre. Où les carrés de soie pour homme illustrent les pochettes de disques et les cravates habillent les cassettes. Visite des coulisses de la maison française.

Des pastels doux, des matières légères et de romantiques corolles, sublimés par la nature printanière environnante.

Des monochromes tranchés pour égayer l'été de notes vives. Une palette dédiée aux femmes de caractère.