Tout sur infidélité

"Ce n'est pas de ma faute, ce sont mes gènes!", l'excuse parfaite pour les personnes infidèles prises sur le fait est déjà toute trouvée. En effet, Le Telegraph rapporte que, selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Queensland, l'infidélité serait héréditaire.

AshleyMadison.com - première plateforme (controversée) au monde à l'origine du concept de la rencontre extraconjugale - livre une étude étonnante qui lient habitudes alimentaires et (in)fidélité et révèlent les secrets des techniques culinaires des infidèles.

La nouvelle aura retourné le coeur de toutes les fans de Twilight. Kristen Stewart a osé tromper Robert Pattinson avec un homme marié. Et plutôt que de faire profil bas, la belle s'est excusée publiquement pour cette "indiscrétion momentanée". Mais est-ce vraiment utile?

Non, nous ne sommes pas tous égaux devant l'infidélité. C'est du moins ce qui ressort des premiers chiffres d'un site spécialisé dans la tromperie conjugale.

"Je, je suis libertine, je suis une...". Rayé le disque? Peut-être. Car l'infidélité féminine se dévoile, s'assume et se calque doucement sur le modèle masculin. Explications.