Tout sur Joël Robuchon

Joël Robuchon, décédé lundi à 73 ans, avait découvert le Japon en 1976, tout juste nommé Meilleur ouvrier de France, sur les pas de Paul Bocuse, autre patriarche vénéré des gastronomes nippons. Un amour pour le pays du Soleil Levant qui ne se démentira jamais.

Plus de 2.000 personnes, dont des centaines de grands chefs français et étrangers, y compris une délégation du Japon, doivent emplir ce vendredi la cathédrale de Poitiers, dans le centre-ouest de la France, pour un hommage à Joël Robuchon, cuisinier le plus étoilé du monde, mort le 6 août à 73 ans.

Pommes de terre cuites avec leur peau, beaucoup de beurre et, surtout, pas de mixeur: la plus simple des recettes culinaires, la purée, est celle qui a fait la renommée de Joël Robuchon.

Détenteur du record absolu d'étoiles Michelin, le "pape des cuisiniers" Joël Robuchon, décédé lundi à 73 ans, était à la tête d'un empire de la gastronomie française, dont il était le plus grand ambassadeur.

Le journaliste et critique gastronomique Christian Millau, cofondateur du Gault et Millau et qui avait révolutionné la gastronomie française avec la Nouvelle cuisine, est décédé samedi à l'âge de 88 ans, a déclaré lundi à l'AFP le directeur général du célèbre guide, Côme de Chérisey.

Le numéro un de cette édition 2017, le restaurant de Guy Savoy à la Monnaie de Paris, a été dévoilé mercredi. Les prix ont été remis lundi lors d'une cérémonie au ministère français des Affaires étrangères.

Les recettes des grands cuisiniers français dont Paul Bocuse, Anne-Sophie Pic, Joël Robuchon, Guy Savoy ou Cyril Lignac sont désormais en ligne: le chef Alain Ducasse a lancé avec le groupe Webedia, un site internet gastronomique en partie payant, qui veut devenir "incontournable" sur tout ce qui concerne la cuisine.