Tout sur Johnny

Dirty Dancing, Pulp Fiction, Pretty Woman... Autant de films des eighties et nineties, qui sont actuellement célébrés sur une série de tee-shirts. De quoi ravir les nostalgiques de cette époque.

Tour à tour jeune premier yéyé, hippie, rockeur à crinière peroxydé, souvent vétu de cuir, parfois de cravate à motif ou de col Mao, Johnny était une bête de scène, mais aussi une bête de style. Retour en images sur ses looks les plus marquants.

Pas évident d'écrire une lettre d'adieu qui soit humble, drôle, sensible et ne verse pas dans le gnangnan. Je doute d'ailleurs d'avoir réussi l'exercice... Mais il était impensable, après six ans de rendez-vous hebdomadaire, de ne pas vous remercier avant de tirer ma révérence.