Tout sur Kartell

Un coup d'oeil dans le rétro pour faire le plein de présents inspirés du passé. Ou quand les seventies et les deux décennies qui suivent s'invitent au pied du sapin.

Un aménagement élémentaire qui tend à s'effacer face à l'omniprésent paysage urbain, mais dont les trouvailles design rétro produisent néanmoins leur petit effet.

Officiellement ouvert par le président italien Sergio Mattarella, et clôturé six jours et 350 000 visiteurs plus tard, le 56e Salon international du meuble de Milan a une nouvelle fois trusté l'attention de la planète entière, en avril dernier.

Au Salon du meuble de Milan, ouvert jusqu'à dimanche, le stand le plus fréquenté est sans nul doute celui de Kartell. L'entreprise italienne s'est imposée dans l'imaginaire collectif comme étant à la pointe de l'innovation, en s'entourant des plus grands designers.

Pour créer le buzz, on n'a pas encore trouvé mieux qu'une soirée VIP avec un super people. L'éditeur italien Kartell vient d'en faire l'expérience en invitant Lenny Kravitz à faire la fête pendant le Salon du meuble dans sa boutique à Milan. Et à redessiner des chaises de Starck, accessoirement.

On le savait chanteur, musicien, comédien, styliste... On le découvre passionné de design au point de relooker, en étroite collaboration avec Philippe Starck, la mythique chaise Mademoiselle éditée par Kartell. Preview exclusive avant l'ouverture du Salon du meuble de Milan.

DreamWorks adore faire passer les méchants pour les bons et vice-versa. Shrek avait déjà réussi à rendre les ogres sympathiques.