Tout sur Kevin Lejeune

Début 2021, les restaurants ont à nouveau morflé. Mais les plus résilients ont su rebondir. Et on a vu fleurir des collabs fertiles entre de grands chefs et de beaux hôtels. Une expérience tant pour le client que pour le cuisinier invité.

En poussant à la fermeture de l'horeca, le coronavirus n'a pas seulement frustré les gourmets et mis de nombreux commerces en péril, il a aussi bousculé la rédaction des guides gastronomiques. Tant au Michelin qu'au Gault&Millau, il a fallu mettre les bouchées doubles pour relever le défi.

Kevin a commencé l'école hôtelière de Namur à l'âge de 14 ans. "En fait, je suivais mon frère, je ne savais pas ce que je voulais faire", explique le chef en riant. "J'étudiais et je n'étais pas vraiment un bon élève. Après un an à l'école hôtelière, j'ai arrêté et j'ai commencé un contrat d'apprentissage ".