Tout sur Kim Jones

En moins d'un an, un jeu de chaises musicales étourdissant a placé à la tête des plus grandes maisons de luxe des créateurs issus de la culture streetwear. Une révolution stylistique qui influence aussi la manière dont les marques choisissent de communiquer. Dans la transparence orchestrée.

Peut-on encore parler de tendance lorsque ce que l'on observe lors des défilés truste les catwalks, imperturbablement, saison après saison? A la manière du jeans, un jour pièce incongrue, passée au rang de basique respectable de toute garde-robe masculine digne de ce nom, le pantalon de training, le jersey de baseball et le short de basket sont une bonne fois pour toutes sortis des salles et des terrains de sports pour entrer dans la vie civile.

Habités par l'air du temps, les vêtements de demain se parent de slogans politiques et se muent en armures de survivants. Sportswear ou tailleur, le vestiaire masculin ouvre sa porte aux femmes, de plus en plus présentes sur les catwalks. Le luxe impose sa vision du pensé pour durer. Retour en images sur les grands moments des dernières Fashion Weeks de Milan et Paris.

Pour son show d'adieu, le Britannique s'est laissé inspirer par des paysages sauvages spottés lors de ses nombreux voyages et traduits ici en imprimés. Ses amies Kate Moss et Naomi Campbell, invitées à fermer la marche de ce défilé signature, ont accompagné Kim Jones le temps d'un dernier tour de piste acclamé par tous les invités.

La nouvelle vient de tomber, alors que la semaine de la mode Homme débute à Paris: le Britannique Kim Jones quitte son poste de directeur artistique chez Louis Vuitton.

La vogue des claquettes-chaussettes, qui sévit déjà auprès des lycéens, pourrait encore durer un moment, à en croire les défilés de mode masculine pour l'été 2018: elles ont foulé jeudi plusieurs podiums parisiens, des griffes Pigalle et AMI à Louis Vuitton en passant par Dries Van Noten.

Pour la collection Printemps-Ete 2018, le directeur artistique du prêt-à-porter masculin de la maison Louis Vuitton a imaginé un vestiaire inspiré de ses voyages dans les plus belles îles du bout du monde.

Certains n'hésitent pas à qualifier cette opération de cobranding de "collab' du siècle". Kim Jones le directeur artistique de la mode homme chez Louis Vuitton, pronostique même des émeutes le jour de l'arrivée des articles en boutique. Tentative d'explication sur les raisons d'un tel (futur) succès.