Tout sur La Libre

Bonne nouvelle, les gars: le harcèlement de rue n'existe pas!

Ce vendredi, je rentre chez moi après une bonne soirée entre copines. La première partie du trajet, je la fais avec une amie. On papote. Il est tard, et je repense à mes deux précédentes sorties. Je lui raconte de ce trajet de 15 minutes à pied, sur lequel j'ai dû faire face à plusieurs commentaires inappropriés d'hommes que je croisais. Sur ce court trajet, quatre m'avaient interpellée. Pour une fois, je les avais comptés.