Tout sur Londres

Le coronavirus, le déconfinement et leurs mesures sanitaires de distanciation sociale ont eu pour effet immédiat un engouement quasi général autour de la pratique du vélo dans les grandes villes, où les réseaux de transports ne peuvent fonctionner à plein régime. Le temps clément va lui aussi dans le sens de l'enthousiasme cycliste.

La pandémie a poussé le Royaume-Uni, deuxième pays le plus endeuillé au monde, à décréter des mesures sans précédent pour freiner la propagation du nouveau coronavirus. Le Premier ministre Boris Johnson a ordonné le 20 mars la fermeture, entre autres lieux publics, des pubs. Leur réouverture n'est pas prévue avant au mieux juillet. "Nous retirons au peuple libre du Royaume-Uni son droit ancestral et inaliénable d'aller au pub", a-t-il gravement déclaré.

Leur prix varie entre 5 000 et 20 000 euros du litre ! Pourtant, les crèmes et sérums premium proposés par les acteurs traditionnels de la cosmétique séduisent plus que jamais une clientèle aisée en quête de soins en accord avec l'image qu'elle se fait du luxe.

Exploration du style british, collections plus durables, participation chinoise en forte baisse... Ce qu'il faut retenir de la Fashion Week de Londres, consacrée aux collections automne/hiver 2020/21 qui s'achève mardi.

L'une s'est reconvertie avec succès dans la mode, l'autre fête les 50 ans de sa marque, la troisième est la reine de la couleur: les créatrices Victoria Beckham, Margaret Howell et Roksanda ont confirmé leurs talents dimanche, au troisième jour de la Fashion Week de Londres.