Tout sur Manchester

Dans son salon de tatouage de Manchester, Paul n'arrive à rien, interrompu sans arrêt par le téléphone. Quatre jours après l'attentat meurtrier, des centaines veulent graver sur leur peau une petite abeille, symbole de résilience dans cette ville endeuillée.

Diane Kruger, exceptionnelle en femme meurtrie qui se venge de terroristes néo-nazis assassins de son mari et de son fils, porte sur ses épaules "In the Fade", du Germano-Turc Fatih Akin, en lice pour la Palme d'or.

L'attentat suicide qui a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés lundi soir à l'issue d'un concert pop de l'Américaine Ariana Grande à Manchester (ouest de l'Angleterre) a suscité les réactions d'artistes et célébrités du monde entier.

C'est un rituel quotidien: équipé d'un marqueur noir, Glen écrit une citation sur un tableau blanc accroché dans le hall d'une station du métro londonien. Rien ne l'y oblige et ça ne lui rapporte rien, si ce n'est le sourire des usagers.