Tout sur Marine Serre

Des pièces uniquement pensées et fabriquées dans le respect de l'humain et de l'environnement. Green is the new black.

L'industrie de la mode, si polluante, vit sa révolution écolo. Ses acteurs savent qu'ils ne peuvent plus faire l'impasse sur un discours en phase avec les enjeux climatiques et sociétaux, et chacun y va se son engagement green. La preuve par les défilés et les tendances du printemps-été 20.

Dans les dressings comme pour le make-up, l'automne-hiver sera tout sauf tiède. D'un côté, de l'élégance, de la discrétion, des classiques subtilement revisités. De l'autre, de l'exubérance, un esprit de rébellion, du sexy assumé. Zoom sur une saison contrastée, complexe et multidimensionnelle. A l'image de la femme moderne, revendiquant sa duplicité.

Le workwear gagne du terrain. Combinaisons, plastique, couleurs vives et semelles épaisses : le combo gagnant pour ne pas faire fausse route durant l'été.

Un regard franc et un style sans concessions. Des coupes nettes, des bijoux travaillés et du blanc, tantôt cassé, tantôt grisé. Le ton, minimaliste, est donné.

Être auréolée d'un LVMH Prize, et des 300 000 euros accompagnés d'un conseil personnalisé pour le développement de projet qui y sont liés, ça aide. Mais ça ne suffit pas, loin s'en faut, à imposer sa propre marque. Et certainement pas à transformer l'essai d'un deuxième défilé - on le sait, la pression est réelle quand le premier a été encensé.