Tout sur Mei-Ling Peng

Il lui suffit de trois fois rien, un pinceau, de l'encre et du papier Xuan, pour tracer des ponts entre l'Orient et l'Occident. A 30 ans, elle quittait Taïwan avec sa petite famille pour venir étudier la peinture à La Cambre. Depuis, de Bruxelles, elle est revenue aux origines. Et avec quelle grâce.