Tout sur Messika

Ce n'est plus un accessoire mais bien un statement. La mono boucle d'oreille se porte désormais opulente, explosive et... massive. Nota bene: elle doit se voir à cinq mètres minimum sinon ça ne compte pas.

Du tulle, de la dentelle, des couleurs chair... Dans l'intimité de son chez-soi, à travers un jeu de transparence, on se dévoile telle que l'on est vraiment.

Quand le blanc et le noir brillent de l'éclat de l'or et des diamants. Une ode à ces pièces d'exception qui nous donnent des ailes.

Du plus clair au plus foncé, ces basiques s'offrent une jolie cure de jouvence, entre boutonnage ornemental, coupes revues et corrigées, broderies et effets délavés.