Tout sur Michael Kors

Simple et instinctif, le maquillage " soft glam " a pris le contrôle des backstages. Tout est désormais question de mesure. Les looks glorifient les peaux saines, à peine embellies par quelques artifices. Côté lèvres et regard, on s'adapte à l'inévitable port du masque.

Dans les dressings comme pour le make-up, l'automne-hiver sera tout sauf tiède. D'un côté, de l'élégance, de la discrétion, des classiques subtilement revisités. De l'autre, de l'exubérance, un esprit de rébellion, du sexy assumé. Zoom sur une saison contrastée, complexe et multidimensionnelle. A l'image de la femme moderne, revendiquant sa duplicité.

Le premier groupe de luxe italien, Prada, a annoncé mercredi qu'il n'utiliserait plus de fourrure animale dans ses collections, s'ajoutant à la longue liste des grands noms de la mode y ayant renoncé ces dernières années.

La maison de mode italienne Versace, l'une des rares à être encore indépendante, serait en passe d'être vendue au groupe américain Michael Kors, surtout connu pour ses sacs à mains, ont affirmé lundi plusieurs médias.

Face à un public toujours plus sensible au bien-être animal, les grands noms de la mode, de Gucci à Versace, sont de plus en plus nombreux à abandonner la vraie fourrure, au grand dam de la filière qui dénonce des "opérations marketing".

Quand les nuances pastel, délicates et sucrées s'acoquinent avec des teintes vives. De quoi révéler une puissance inattendue, capable de réveiller en douceur plus d'un look et maquillage.

En format XXL ou coupée court, torsadée, épaisse ou ultrafine, la maille enveloppe les silhouettes et réchauffe l'hiver de ses douces couleurs.