Tout sur mode homme

Les hommes, si l'on en croit les défilés de prêt-à-porter dimanche à Milan, seront proches de la nature à l'été 2017: campeurs, randonneurs, aventuriers de toutes sortes, du chasseur alpin au boy-scout, du baroudeur à l'explorateur.

Il y a cinq ans naissait AMI, la griffe Homme aimée des femmes et inspirée par l'allure "effortless" chic des jeunes Parisiens. Cinq boutiques et 300 points de vente plus tard, ce "vestiaire de potes" a trouvé son public aux quatre coins du monde. Confidences, en terrasse, d'un créateur à la nonchalance assumée.

Les shows cette saison portent mieux que jamais leur dénomination anglophone. Car du spectacle, il y en a eu chez Kenzo, le défilé s'ouvrant par l'arrivée d'un choeur reprenant une version a cappella de la chanson Rhythm Nation de Janet Jackson. Une manière de dire haut et fort que la musique est sans doute l'un des arts qui rassemble le plus facilement les peuples. Et de rendre hommage dans le sous-titre à ceux et celles qui ont perdu la vie un soir de concert au Bataclan.

On ne les remarque peut-être pas au premier coup d'oeil. A moins d'être un pro du street style. Pourtant, ces accessoires changent la silhouette. Revue de détails à l'entrée des défilés milanais. Où posent ceux qui cherchent à se faire remarquer. Par Isabelle Willot

Chez Iceberg, Les Hommes, Salvatore Ferragamo et Missoni, mieux valait se souvenir des propriétés d'un triangle, d'une parabole et d'une ligne brisée. Les imprimés géométriques façon color block donnent le ton de la saison.Par Isabelle Willot

A la croisée des univers de Star Wars et de Seul sur Mars, la mode selon Hogan, Calvin Klein et Versace a des accents métallisés. De la ceinture aux sneakers, en passant par les manteaux et les gros anoraks, tout va briller l'hiver prochain.Par Isabelle Willot