Tout sur Moooi

Du 9 au 14 avril dernier se déroulait le mythique Salon international du meuble, grand-messe annuelle réunissant tous les labels et acteurs majeurs du secteur - à l'exception notable de l'un ou l'autre franc-tireur resté dans son showroom du côté de la Via Durini, dans le centre de la capitale lombarde. En marge de la "sélection officielle" distribuée dans les halls de Rho Fiera, le Salone peut aussi compter sur l'attrait exercé par son programme off, un Fuorisalone riche de plus de 1.300 événements éparpillés dans les Design Districts de la ville, qui rivalisent d'audace et de créativité pour se démarquer. Que retenir de cette édition particulièrement engagée, des nouveautés, buzz et tendances qui ont rythmé cette semaine de folie? On vous dit tout... ou presque: difficile de feindre l'exhaustivité face à l'immensité de la manifestation - aucune endurance humaine ne peut en venir à bout. Le Salone "se vit", c'est une expérience, parfois une épreuve, qui requiert d'avaler un certain nombre de kilomètres et de coupes de Prosecco. Pour la bonne cause.

Matières nobles, meubles aux volutes baroques et oeuvres d'art jouent une élégante symphonie spatiale. Quelques inspirations pour suivre cette partition et créer l'illusion.

Très élégant avec son alternance de surfaces sombres et métallisées, ce logement aux airs de galerie d'art est riche en pièces sculpturales, signées par les plus prestigieux designers du siècle dernier.