Tout sur Parc de la Terre

Cette année, les célébrations du nouvel an lunaire ont pris un tour particulier, en raison de la présence du nouveau coronavirus, qui a déjà fait plus de vingt morts en Chine. Les autorités chinoises en ont annulé plusieurs, dont celles très colorées du Parc de la Terre et du Temple des Lamas, à Pékin. Le défilé qui se tient traditionnellement à Paris a lui aussi été annulées, à l'initiative de la communauté chinoise locale. En revanche, à Londres, Washington, Madrid ou encore Rangoun, dragons et rats étaient de sortie.