Tout sur Peter Philips

Le secteur du vêtement défend fièrement nos couleurs, par-delà les frontières. Nos créateurs font partie de la crème mondiale et notre savoir-faire est rarement égalé. Pour toutes ces raisons, et bien d'autres, il faut plus que jamais acheter belge. Et aider à la relance d'un pan entier de notre économie.

Maintenant que nous voilà masqués, toute l'attention se porte sur le regard, à qui il reviendra de laisser passer nos émotions. Peter Philips, directeur de la création du maquillage Dior, nous dévoile ses secrets pour en mettre plein la vue.

Les backstages se sont exprimés : le make-up a retrouvé de l'audace et s'affirme comme un véritable moyen d'expression ! Le gloss a triomphé du mat, les couleurs claquent et le sourcil se fait frondeur. Le tout parsemé d'un soupçon de glitter. Inspirations.

En célébrant un wax 100 % africain, la collection Croisière 20 de Dior, présentée à Marrakech, a uni pour le meilleur les savoir-faire d'artistes et d'artisans à l'oeuvre des deux côtés de la Méditerranée. Sur le catwalk, un maquillage pur et lumineux, signé Peter Philips, célébrait la beauté naturelle de femmes venues du monde entier.

C'est la saison de toutes les tentations, en mode comme en beauté. On en profite pour rejouer les aventurières, sans se lasser des sourires rouge profond. Mais aussi pour faire souffler un vent de nouveauté sur ses envies: robes-filets, imprimés hallucinogènes, regard arc-en-ciel ou teint nude nouvelle génération... On aimera un peu, beaucoup, passionnément.

Au rayon maquillage, les lignes "men friendly" se multiplient. Tutos professionnels à l'appui. Des produits qui visent surtout à embellir le visage, toujours le plus discrètement possible.

Si la mode est un éternel recommencement, elle n'est pas la seule. La beauté, entre autres, obéit également à ce paradigme. Mais encore faut-il choisir judicieusement son moment pour revenir sur le devant de la scène.