Tout sur Pierre-Yves Dermagne

Alors que le comité de concertation prévu ce vendredi après-midi doit se pencher sur l'interdiction des voyages non-essentiels, le gouvernement fédéral a décidé d'un soutien de 30 millions d'euros au secteur, "en accordant une subvention salariale de 70% d'un coût salarial plafonné, accordé à 30% du personnel", explique le ministre de l'Economie, Pierre-Yves Dermagne. "Cette mesure de soutien sera valable au cours des deux premiers trimestres 2021", précise-t-il.