Tout sur Pirelli

C'est un objet iconique réservé à quelques privilégiés et que les collectionneurs s'arrachent: le 46e calendrier de Pirelli a été lancé mercredi à Milan, patrie du fabricant italien de pneus. L'occasion de revenir sur un objet créé en 1964, et rapidement devenu culte.

Le photographe britannique oscille entre l'univers de la mode et un monde onirique bien à lui, où tout est permis ou presque. Il rend actuellement hommage au Jardin des délices de Jérôme Bosch dans une expo, aux Pays-Bas, et signe le calendrier Pirelli 2018. Rencontre sans tabous.

En 1964, la filiale britannique du fabricant de pneus Pirelli a l'idée lumineuse de promouvoir la marque italienne au moyen d'un calendrier publicitaire agrémenté de naïades, posant sous le soleil de Majorque.

A l'instar de Pirelli ou de Lavazza, la marque de maquillage américaine Maybelline édite aussi un calendrier rempli de jolies filles sexy. Mais (beaucoup) moins dévêtues que dans la version 2012 du Pirelli. Effeuillage.

En mai dernier, le photographe Terry Richardson est allé shooter les tops du moment dans la moiteur du Brésil. Il en a rapporter une brassée de clichés sexy teintés d'humour. Aperçu des coulisses et de quelques unes des photos du calendrier tant convoité.

Ces jeunes-filles - qui doivent avoir grosso modo l'âge de nos arrière-grands-mères - ont nourri les fantasmes de centaines d'hommes, se refilant ces cartes postales roses (bonbon) sous le manteau.