Tout sur Rick Owens

A Milan et Paris, les Fashion Weeks renouent avec le monde d'avant. Dévoilées en vrai ou en digital, les collections printemps-été 2022 osent la couleur et l'exubérance, le glamour red carpet et le discours inclusif. Pour mieux faire la nique à un certain virus?

Si les contacts sociaux restent limités, les rencontres de talents, elles, sont florissantes et c'est à quel label imaginera la collaboration la plus surprenante. La preuve en cinq partenariats ultradésirables.

Les collections masculines pour l'automne prochain ont fait leur show à Milan et Paris. Mais comme la saison dernière, tout s'est déroulé presque entièrement online.

Pour la rentrée, ces messieurs osent soigner leur style. Mais au vu des circonstances sanitaires actuelles, cela se passe plutôt devant leur miroir que dans la rue.

Une élégance empreinte de nostalgie sera à la mode l'hiver prochain, pimentée pour les plus audacieuses avec des pièces en latex et cuissardes: voici quelques tendances à retenir de la Paris Fashion week qui se termine mardi

Plus dandy que jamais, cette saison, l'homme assume ses audaces et laisse son costume prendre le large. La fourrure s'immisce partout, quitte à jouer les trompe-l'oeil jusque dans les moindres détails. Et la jupe l'emballe.

La mode, c'est aussi un fameux lot de néologismes, de noms propres, de termes techniques, de mots-valises et d'anglicismes - n'en déplaise aux puristes de la langue française. Pour décortiquer son vocabulaire spécifique, ses tendances, ses tics et ses tocs, place au petit abécédaire de ce printemps-été.

C'est sans doute l'hiver qui veut cela, mais l'homme, cette saison, n'hésite pas à en remettre une couche. Masqué, cagoulé, emmitouflé de la tête aux pieds, il se harnache comme s'il devait vivre en milieu hostile. Quand il n'impose pas les codes d'un nouveau western, il s'enveloppe dans le cocon d'un velours protecteur au quotidien.

Pantalons corsaires pour femmes actives chez Atlein, robes à paillettes pour noctambules chez Paco Rabanne, sandales africaines pour estivantes décontractées chez Carven: aperçu des collections de prêt-à-porter printemps-été 2018 présentées jeudi à Paris.

La vogue des claquettes-chaussettes, qui sévit déjà auprès des lycéens, pourrait encore durer un moment, à en croire les défilés de mode masculine pour l'été 2018: elles ont foulé jeudi plusieurs podiums parisiens, des griffes Pigalle et AMI à Louis Vuitton en passant par Dries Van Noten.