Tout sur safari

Vin blanc en main, Sabine Stam, installée sur la terrasse quasi-vide d'un lodge pour safaris, n'en revient toujours pas. L'organisatrice de séjours devrait être débordée en décembre. Mais Omicron en a décidé autrement.