Tout sur Sang-Hoon Degeimbre

Cris, insultes, dénigrement du personnel, casseroles et assiettes qui volent au moindre contretemps: le stéréotype du chef difficile a décidément la vie dure. Mais s'agit-il encore d'un reflet de la réalité des cuisines, ou les temps sont-ils en train de changer?

"Il faut apprendre à observer l'humain de la même manière que l'on tente de comprendre la nature par laquelle nous sommes inspirés pour cuisiner", a expliqué lundi le chef Sang-Hoon Degeimbre ("L'air du temps"**), à l'occasion du premier congrès gastronomique de Wallonie organisé à Namur en marge du W Food Festival.