Tout sur Sichuan

Un café à animaux du sud-ouest de la Chine, qui teint des chiens en noir et blanc pour les faire ressembler à des bébés pandas, a suscité un intense débat en ligne sur le droit animal.

C'est une scène digne d'un film d'horreur: dans un élevage du sud-ouest de la Chine, 10 millions de cafards bruns grouillent dans l'obscurité. Elevés notamment pour leur chair, ils finiront dans les assiettes de (fins) connaisseurs.

En ce mois de décembre sous un ciel rose-orangé annonçant la tombée de la nuit, l'effervescence s'empare de Gaillac, petite commune du Sud-Ouest de la France qui, pour sa deuxième année, s'illumine de mille... lanternes chinoises.

Les petits crânes, aux larges orbites et incisives saillantes, craquent sous les doigts des convives qui en sucent le contenu: omniprésente dans les restaurants du Sichuan, la tête de lapin est là-bas si populaire que la province chinoise en importe désormais de France.

Un chantier naval chinois a entrepris la construction d'une réplique grandeur nature du Titanic, un vaisseau qui mouillera dans un lac artificiel à un millier de kilomètres de la mer la plus proche... et donc à distance raisonnable du moindre iceberg.

Des vagues artificielles soulèvent les foules d'estivants avant de se briser sur une plage de béton, sur fond de palmiers: sous le toit du "plus grand bâtiment du monde", se mêlent artifices et consumérisme effréné à la chinoise... très loin de l'océan.