Tout sur soutien-gorge

L'achat d'un soutien-gorge est tout sauf une sinécure. Il doit épouser parfaitement la poitrine et de préférence ne pas coûter une fortune. C'est pourquoi il serait dommage de le laisser s'abîmer. Voici quelques conseils pour assurer une longue vie à vos soutiens-gorge.

Pas moins de 76% des femmes portent un soutien-gorge qui ne leur va pas. Pour choisir la bonne taille, mieux vaut donc demander conseil à un professionnel et se défaire des idées reçues en la matière. Voici les six mythes les plus courants.

Cela ressemble à un soutien-gorge normal de couleur noire, mais au contact de la peau, le tissu prend une couleur chair et se met à chauffer doucement. Le prototype, appelé "The Unlace", a été inventé par une étudiante néerlandaise, Eef Lubbers.

Issus des quatre coins du monde, ces soutiens-gorges ne manquent pas d'originalité: en chocolat, en ballons de foot, constellés de perles ou de médiators signé Sheryl Crow, ils ont en commun de défier l'imagination. Attention les yeux!

La lingerie, si cachée soit-elle, achève une allure. Qu'elle soit nude ou colorée, simplissime ou sophistiquée, bien choisie, elle met en valeur celle qui la porte. Voici notre sélection de printemps, pour en voir de toutes les couleurs!

Une étude tend à mettre en doute les bienfaits du soutien-gorge sur le port de la poitrine. Et si la science nous disait qu'il était préférable de les "brûler" ! Ou en tout cas dans un premier temps de les laisser au placard ? Explication.

Beaucoup de marques vendent séparément soutien-gorge et culotte, car une poitrine taille S peut s'accompagner d'un fessier taille M, et inversement. Mais jusqu'à présent, les fabricants de sous-vêtements ne s'étaient pas penchés sur le cas des femmes dont les deux seins sont de taille différente.

Il est important de porter un soutien gorge de bonne qualité pour les activités sportives qui "secouent" beaucoup, comme le jogging.