Tout sur tourisme de proximité

L'été 2020 nous en a fourni la preuve, s'il en fallait : le tourisme de proximité est un tourisme d'avenir, et offre bien des surprises, tout en étant allégé des contraintes d'organisation (transport, hôtel, etc). Alors, si l'envie de changer d'air vous saisit, pour la journée ou le week-end, le territoire encore méconnu du Santerre et de la Haute Somme - à moins de 2h30 de Bruxelles en voiture - offre une bonne dose d'exotisme teintée d'histoire mais aussi de nature. De quoi recharger ses batteries et nourrir sa curiosité.

Cet été, nombreux seront les Belges et leurs voisins à ne pas partir en vacances très loin. De fait, le tourisme de proximité a la côte. Pour alimenter les envies de balades, de nature et de découverte de patrimoine, la Wallonie ne manque pas de ressources. Et partir à la rencontre de ses plus beaux villages ruraux offre un projet enthousiasmant pour un staycation en solo, en couple ou en famille. Économique, riche et reposant.

Sommes-nous la première et dernière génération à avoir pu profiter d'une industrie du voyage en mode open-bar? Bonne question.

Un Belge sur quatre (24% en Fédération Wallonie-Bruxelles, 27% en Flandre) pense partir en vacances cet été, d'après un sondage, initié par la ministre Valérie De Bue et rapporté par plusieurs journaux mercredi. En moyenne, deux Belges sur trois comptent choisir une destination plus proche que d'habitude, comme la Wallonie.