Tout sur Tunisie

Soupe aux feuilles de capucines, salade aux fleurs de violettes ou thé aux feuilles de fraises: une entrepreneuse tunisienne s'est lancée dans la culture de plantes comestibles, un projet unique en Tunisie mais menacé, selon elle, par des blocages administratifs.

Le couscous, plat populaire emblématique de l'Afrique du Nord, a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco, après une candidature commune de pays du Maghreb, a annoncé mercredi cette institution des Nations unies sur son site web.

"On ne peut pas sauver toute la saison mais on va tout essayer pour en sauver une partie": le ministre tunisien du Tourisme a accueilli ce weekend les touristes d'un premier vol charter après un arrêt de trois mois dû au nouveau coronavirus.

Réserver ses vacances à la carte en quelques clics: les géants du tourisme, à l'image de Thomas Cook, peinent à faire face aux nouvelles habitudes des consommateurs et à la concurrence des opérateurs à bas prix sur internet.

Dès l'aube, les habitants de Gabès, dans le sud de la Tunisie, se pressent pour acheter un verre ou une bouteille de legmi. Cette sève de dattier, une fierté locale, est trop délicate à conserver pour être vendue ailleurs qu'aux abords de l'oasis.

L'Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie souhaitent que le couscous, spécialité culinaire d'Afrique du Nord, soit reconnu en tant que patrimoine immatériel de l'humanité. L'occasion de revenir sur l'histoire de ce plat savoureux, mais aussi de proposer des astuces pour le préparer sans se louper et des recettes aussi fraîches qu'originales.

Houcine a arraché la plupart de ses plants de henné: la culture de ce précieux épineux, considéré comme l'or rouge du sud tunisien, recule face à la pénurie d'eau et au désamour frappant ce colorant traditionnel pour la peau et les cheveux.

L'Espagne, la Turquie, la Grèce, le Maroc, l'Egypte et la Tunisie sont les destinations phares de cette année pour les vacances de Pâques, selon les tour-opérateurs TUI et Neckermann/Thomas Cook. Après une baisse liée à leur situation géopolitique ces dernières années, la Turquie, la Tunisie et l'Egypte sont à nouveau très prisées.

On l'appelle la truffe des sables ou truffe blanche. Les Koweïtiens en raffolent tant que, pour vendre ce champignon si convoité, des centaines de marchands postulent chaque année afin de décrocher un stand au marché aux truffes de Koweït. Mais moins d'un quart d'entre eux sont tirés au sort.

Quels ingrédients sont légitimes, lesquels sont apocryphes ? Maroc, Algérie, Tunisie... Les pays du Maghreb ont tous leur idée et revendiquent le savoureux plat, y compris sur les réseaux sociaux.

Nos vies trépidantes nous poussent vers les grands espaces vierges, loin de la fureur des villes, de la pollution lumineuse et sonore. En quête d'infini, on lève les yeux au ciel pour s'en mettre plein la vue. Cap vers la quiétude des déserts de feu... ou de glace.