Tout sur université du Michigan

Contrairement à des stéréotypes très répandus, les femmes ne sont pas moins stables que les hommes sur le plan émotionnel, affirment des chercheurs. Ce qui change surtout, c'est la façon dont les émotions sont perçues.