Tout sur Varsovie

A partir de mi-octobre, et pour quelques mois seulement, les jardins du palais Wilanów à Varsovie se parent de 1.000 feux ou plutôt de 1.000 illuminations. A la nuit tombée, le palais, à l'architecture baroque, ainsi que son parc revêtent des habits scintillants composés de plus de 300.000 lumières, offrant aux visiteurs ébahis un spectacle féérique.

La Ferrari grise s'arrête à deux pas de la présidence polonaise à Varsovie, une jeune femme, baskets et lunettes de soleil Chanel, petit chien bien coiffé dans les bras, descend et entre à l'hôtel Raffles Europejski, un symbole du retour du luxe en Pologne.

Surnommée la Ville phénix, la capitale polonaise regorge de bons plans pour une escapade aux accents de culture, d'histoire ou de détente. Voici nos suggestions pour y profiter de deux journées (très) bien remplies.

La Pologne a annoncé vendredi la création d'un musée du ghetto de Varsovie, où les Allemands nazis avaient enfermé près de 500.000 Juifs, morts plus tard de faim et de maladies ou exterminés dans le camp de Treblinka.

Un boulot, une petite amie, un abonnement à Spotify et une foule de potes. Jonas Elslander est un trentenaire comme tant d'autres. Avec une différence notoire, pourtant : il n'a pas de domicile fixe. Ce guide touristique habite en effet la plupart du temps... à l'hôtel. Entretien avec un nomade moderne.

Le conservateur de l'exposition Jaroslaw Trybus pointe une vitrine renfermant une poignée de porte ornementale en laiton, apparemment banale, un des objets de la nouvelle exposition du Musée de Varsovie qui rouvre ses portes après quatre ans de travaux.

Varsovie fut longtemps une ville coupée en deux, par le fleuve, l'histoire, la réputation. La rive droite était un coupe-gorge, la rive gauche, celle du pouvoir et de l'argent. Mais depuis une quinzaine d'années, la ville change et ses deux parties se réconcilient peu à peu.

Capitale polonaise depuis plus de quatre siècles, Varsovie est une ville où il fait bon vivre et se souvenir. Nos conseils pour l'apprivoiser.