Tout sur viande

Depuis quelques jours, les températures avoisinent les 35°C. Soleil et chaleur diminuent notre appétit. On ne sait plus trop quoi consommer. Pour soulager notre organisme de ces conditions extrêmes, certains aliments peuvent pourtant être privilégiés.

Et si on passait un peu plus de temps derrière les fourneaux? Objectif: oser ces plats qui exigent patience et précision. Souvent, le secret réside dans les détails... que voici.

Zéro déchet et durable, deux mots qui ne viennent pas forcément à l'esprit quand on parle cochonailles. Pourtant, à l'époque préindustrielle, c'était un moyen d'utiliser tout de l'animal et de le conserver plus longtemps. Pas étonnant donc que leur production traditionnelle reprenne aujourd'hui des couleurs. Zoom sur quatre initiatives qui vont dans ce sens.

Annoncés en juillet dernier lors de la Foire de Libramont, les premiers pictogrammes et macarons qui permettent d'identifier les restaurants belges qui servent de la viande bovine produite en Belgique vont fleurir sur les façades des établissements horeca dans les prochaines semaines. Le ministre de l'Agriculture, Denis Ducarme, a apposé le premier sur celle du Scheltema, dans le centre de Bruxelles, mardi midi.

Comment réunir autour d'une même table votre fille végétarienne, un ami converti au sans gluten, une nièce crudivore? En cette période de fêtes, les repas peuvent virer au casse-tête face aux régimes et modes alimentaires qui font de plus en plus d'adeptes.

L'ouvrage "Boucher Dierendonck" retrace l'histoire de la célèbre famille de bouchers de Saint-Idesbald. Quartiers de noblesse et exercice du métier à l'ancienne, ce très beau livre se lit comme une défense et illustration de la viande de qualité. Rencontre avec René Sépul, co-auteurs du projet et éditeur de la version francophone.