Tout sur Zara

Surfant sur la vague seventies qui déferle sur le prêt-à-porter depuis quelques saisons, la ceinture bijou revient sur le devant de la scène. Résolument solaire, elle vitamine n'importe quel look monochrome.

Inspirées par les codes esthétiques de la parfumerie de niche, les collections de fragrances abordables se multiplient. Leur approche décomplexée du produit séduit surtout la jeune génération, motivée par la quête du juste prix.

"Actually I'm in Havana" : cette phrase, la Cubaine Idania del Rio l'a imprimée sur des t-shirts lorsqu'elle a créé sa marque de vêtements en 2015. Récemment, le géant espagnol de la mode Zara a lancé une collection avec la phrase : "Mentally I'm in Havana". Un plagiat ?

Matières fluides, palette de couleurs neutres et esprit d'épure signent les contours d'un moment suspendu, aux abords de la cité marocaine. Pour un retour à l'essentiel.

Zara, COS, Arket, Weekday, Massimo Dutti, Stradivarius, Pull&Bear... Autant de marques appartenant au groupe H&M ou à son concurrent Inditex. C'est que les deux géants de la fringue à bas prix ne cessent de développer leur portefeuille pour assurer leur croissance et s'adapter aux nouveaux enjeux du marché. Prochains venus en date ? Nyden et Afound. Tour d'horizon.

L'enseigne britannique de mode en ligne ASOS a annoncé lundi l'abandon des produits contenant soie, mohair et cachemire, embrassant un changement initié par plusieurs géants internationaux de l'habillement après la diffusion par Peta d'une vidéo montrant des chèvres maltraitées.

Le 17 octobre, Letizia Ortiz, la reine d'Espagne, s'est présentée à un évènement public vêtue d'une robe de la célèbre marque espagnole Zara.