Les mesures annoncées par le gouvernement le 12 mars pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus concernent les commerces, et notamment les restaurants et cafés. Il leur sera ainsi interdit d'ouvrir jusqu'au 3 avril. Les deux inititiatives qui suivent permettent de conserver le lien entre clientèle et restaurants, et espérons-le, traverser cette période sans trop de perte pour ces derniers.

Les bouchers et boulangers sont autorisés à rester ouverts le week-end, en vertu des nouvelles mesures annoncées pour lutter contre le coronavirus. Ils entrent dans la catégorie des "magasins de produits alimentaires essentiels", ont annoncé, vendredi, les organisations des secteurs Bakkers Vlaanderen et la Fédération nationale des bouchers, charcutiers et traiteurs de Belgique.

L'épidémie de coronavirus a eu pour conséquence immédiate une ruée des consommateurs dans les supermarchés. Un "achat de panique", préventif ou irrationnel, mais de masse, au moment même où les consignes sanitaires préconisent une distanciation sociale pour éviter la propagation du coronavirus. Il convient donc de garde la tête froide, et de regarder ce que récèle nos armoires. Voici 20 aliments qui ne périment pas avant plusieurs mois, voire années.Lire aussi: Dates de péremption: mieux les comprendre pour moins gaspiller

L'acteur Tom Hanks et son épouse ont été placés à l'isolement dans un hôpital australien après avoir été testés positifs au nouveau coronavirus alors que la star américaine préparait un tournage en Australie, ont annoncé jeudi les autorités de l'Etat du Queensland.

Treize personnes ont été infectées par le coronavirus sur un vol Londres-Hanoï, entraînant la mise en quarantaine d'un ministre et un durcissement du régime communiste pour tenter d'endiguer l'épidémie.

Depuis quelques années, quand on pense à Venise, on a tous en tête ses images de places bondées, ponts surpeuplés, paquebots démesurés, lagune embouteillée. Le tourisme de masse était devenu la réalité quotidienne de la cité vénitienne, les habitants de Venise et les autorités tirant d'ailleurs le signal d'alarme quant aux conséquences sur leur ville. Mais en quelques jours, le spectacle est soudain tout autre, pour cause de coronavirus.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé vendredi qu'elle comptait réduire fortement ses offres de vols dans les prochaines semaines, dans un contexte de chute du trafic aérien lié à l'aggravation de l'épidémie de coronavirus. Sa filiale Brussels Airlines va pour sa part réduire de 30% son offre de vols, pour les deux prochaines semaines (2-14 mars), vers Milan Linate, Milan Malpensa, Rome, Venise et Bologne.